06 45 29 01 25 marc.pleyber@gmail.com

L’idée d’une transmission de puissance hydromécanique pour les tricycles couchés a deux origines :

  • premièrement, il s’agit de systèmes particulièrements adaptés pour transmettre la puissance à une roue qui tourne « lentement » et qui subit un pilotage complexe, comme c’est le cas pour les tricycles oscillants tadpodes à traction.
  • deuxièmement, la mise en place d’une transmission hydromécanique sur un tricycle peut permettre d’ajouter plus facilement sur ces tricycles une assistance mécanique de la même catégorie (air comprimé). Le système hydraulique servant alors à la fois pour la motricité directe et la conservation de l’énergie créée par le cycliste (freinage et mise en réserve hyperbare).

Nous avons donc orienté nos recherches dans trois directions principales :

  • l’optimisation des systèmes existants des pompes hydrauliques volumétriques, notamment sur le plan pondéral avec la création de carters en composites moulés plus légers.
  • Le développement d’un nouveau type de moteur hydraulique reversible que RARTRIKE-France présente depuis avril 2017 dans la page proposée aux ingénieurs.
  • La mise en réserve de l’energie cinétique sous forme hyperbare, déjà développée par certains constructeurs automobile, mais adaptée au cycles.
hydraulic pump motor with rotating vanes

MOTEUR POMPE A PALETTES PIVOTANTES